Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 14:44

KaplaT.jpgLa question de la part de l'acquisition de l'écrit dans l'acquisition du langage est abordée en plusieurs temps en fonction de ce qu'on entend par "langage". Ce premier article pose les bases qui permettent d'inscrire l'écrit comme acte de langage, dans un contexte social. Un deuxième montrera comment cette évolution participe à une meilleure expression verbale.  

 

- Nous avons posé le cadre temporel du langage, un langage d'action en relation avec un "vécu" expérientiel personnel,

- Yann a réalisé la valeur sociale de l'acte "lire" et mime cet acte en s'y efforçant avec ses ressources propres (éléments d'épellation pour une syllabation).

- Il joue à assembler des éléments pour construire en 3D avec les kaplas, laissant libre court à une créativité qui intègre des modèles qu'il va chercher lui-même sur internet.

C'est ainsi qu'il apporte une feuille qu'il a composée lui-même, de l'ensemble de ses créations (son téléphone lui permet de les photographier), voir ci-dessus.

Parallèlement à cette activité spontanée (réalisée de façon autonome, chez lui) nous avions repris l'évocation d'un espace temps dans le passé.

Le scénario: un W-E spécial

Il s'agit d'un travail de langage, construction d'un scénario vécu en essayant de reconstituer ce qu'il a fait le W-E précédent où il était invité chez son meilleur copain Anto. Comme nous le faisions à partir des images, nous (sa mère participe) ciblons les différents lieux et temps du scénario pour obtenir des réponses. Qu'a-t-il fait? L'amorce se fait par ce qu'il a dit en arrivant le samedi:

- Bonjour

Tu es allé où?:

- dans la chambre à Anto. Il était là aussi.

Vous avez fait quoi? Un jeu vidéo? (ne sait pas) Ecouté de la musique?

- et il y a plein de chanteurs et français aussi.

Portugais?

- parce que Portugal. Anto aussi.

ensuite, à la cuisine?

- pâtes à la (?) bolognaise

puis dans la chambre?

- téléphoné (à qui?) à Jona. Anto aussi, nous 2

le soir tard? Dormi?

- ouais aussi.

Le matin suivant Yann téléphone à sa mère au lieu de se lever

- tu es réveillée?

La mère intervient: on est dimanche et on s'était donné rendez-vous pour aller où?

- restaurant... déssign et serpan (de Chine et Japon).

J'écris en majuscules  avec des paniers pour mettre en place les syllabes: A ZIA TI.QUE

- On a été Montreau (il retourne au samedi) près du parc (où il s'est quitté avec sa mère qui reformule l'ensemble en le reformulant dans le temps). Après où? Paris?

- au ci-né-ma (le Rex) vu la "féerie des eaux"

- (m'interpelle) regarde tout ça (il mime).

T'as vu quoi?

- les piéliss? Reformulé : Les Gaulois? Astérix et Obélix et y avait les romains et César... sur Rome. "Maitre" (nous l'écrivons MAI TRE). ... potion magique et truide.

- Regarde, a fait (mime).

- demain match de foot je vas aller.

Cadre social et monde de symboles culturels

BrésilYoannLa séance suivante je lui propose de dessiner ce qu'il veut, pleine d'espoir de voir quelque chose d'original et... il dessine un cadre qui deviendra un drapeau. J'avais retourné la trousse où sont les crayons pour qu'il ne copie pas les fleurs et il identifie  - le lapin, sans envisager de le recopier. Il a bien quelque chose à dire, de secret même, comme il le précisera à sa mère ultérieurementà propos du drapeau. Son copain est Portugais d'origine, il y a eu un match...  pendant que nous parlons sa mère et moi, en sa présence, du désir qu'il a exprimé dans un cadre familial de se marier. Il veut être parent. Nous évoquons souvent le fait qu'il se conduit comme un grand ou un bébé, encourageant ses efforts...

Mais pour lui l'église est synonyme de mariage... Je donne mon point de vue: pour se marier il faut travailler, aimer et être aimé (sa mère insiste sur la réciprocité). J'introduirai, dans d'autres séances, savoir lire et écrire, compter etc..

Pour se marier à l'église, il faut être baptisé (ce qu'il n'est pas). Mais quand il entre, il fait le signe de croix ou s'incline mains jointes, sa mère précise, comme dans un restaurant asiatique. Il n'a pas repéré les salutations "arabes" car sa source d'information concernant les rituels (pragmatique) vient des dessins animés. Il montre ainsi un réel désir d'intégration sociale et la perception de ses modalités dans un contexte iconique. Mais si sa mère a besoin d'en parler c'est aussi qu'il est excessif dans ces manifestations et devient vite "envahissant". Je le rapproche de son comportement avec la musique lorsque nous tentions de l'aider à contrôler sa stéréotypie...
Nous revenons sur son amour des dessins animés. En ce moment ce sont les tortues ninja. Il demande à sa mère si elle a aime. Ce n'est pas le cas.

Cadre social et valeurs fondamentales (croyances)

Drapeau Fcais(Yoann)A la suite de cette séance, il lui a fallu absolument envoyer le drapeau Brésilien (à défaut de Portugais) à Anto, comme un "secret", pas anodin. Et il m'en apportera un Français car, à mon sens, il en faut un autre pour donner son sens au premier, en tant que représentant symbolique d'une nation et je le lui avais demandé.

Nous parlons de drapeau pour associations, pour la recherche, cf. médicale. Nous parlons d'animaux, de l'impact de l'homme sur l'environnement. J'introduis la différence entre "savoir" sur l'environnement et "croyance", je redéfinis pour sa mère le statut de la connaissance. Et voilà la France en question, qui est français? Il a une éducatrice africaine à l'IMPRO. Il y a ceux du groupe percussion (Kapuera)... Les spécificités viendront plus tard. Le thème reste l'ouverture à une appartenance.

Nous parlons donc culture (rythme) et art. Il faut toujours faire appel à quelque chose de connu. Sa grand-mère est à l'hopital (décédée depuis): il y a les peintures de mamie, une comparaison avec son renard (une huile). Travailler à la façon... de. Faire "pareil que" mais avec leur émotion cf. le renard chez eux. Il parle beaucoup de Picasso.

 

Yann s'était montré très intéressé par le graphisme des écritures basés sur des dessins comme les hiéroglyphes et les caractères chinois. Son rapport à l'écrit en était à les recopier en listes, comme il le faisait des noms des pokemons pour notre écriture. Un premier niveau d'appropriation à ses yeux. Mais ces "figures" n'avaient pas de "sens" et il ne pouvait les combiner pour "entrer dans l'écrit". Sa découverte des Kaplas lui a permis de réaliser de façon autonome un certain nombre d'opérations cognitives, témoignant de la créativité dont avaient témoigné ses premiers dessins au moment où il quittait sa position autistique. Mais le sens du langage ne peut venir d'un travail technique qui en perfectionne la forme. Il vient du rapport des mots au monde qui nous entoure et accompagne le développement personnel d'un enfant. 

 

Yann a été très présent à cette discussion qui permettait à sa mère d'exprimer ses difficultés pour le guider dans son développement actuel, car grandir, ouvre pour lui, un champ dont il faut poser les limites autrement que par "fais pas ci fais pas ça". Ce sera confirmé par la manifestation ouverte de son opposition dans une séance proche... qui amènera une autre discussion du même ordre pour lui sur l'acceptation du changement dans toutes ses dimensions.  

 

Le langage de Yann s'enrichit peu à peu d'autres dimensions que celles que procure un stock d'énoncés adaptés à une situation particulière de communication verbale, plus ou moins stéréotypés, car ceux qu'il construit restent parataxiques pour une parole souvent déjà peu compréhensible dans ses expressions figées, du fait des réductions tant syllabiques que syntaxiques qu'elle présente, comme on peut l'analyser dans le corpus du W-E proposé ci-dessus. Il ne suffit pas de l'aider à mieux poser les mots et construire ses phrases même si ce travail sera abordé dans un autre article dans le cadre de ses progrès face à la perception de l'écrit. Il comprend mieux le monde qui l'entoure, sortant de son propre monde d'enfant comme l'a prouvé ce qu'il a exprimé dans le jeu au cours du dernier scéno-test qu'il ait réalisé où il s'identifiait au Docteur Who.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jaz - dans Handicap
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de J Zwobada Rosel
  • Le blog de J Zwobada Rosel
  • : sos lire écrire, mais aussi communiquer, s'exprimer enfin quand on se sent enfin "exister" au regard de l'autre, à sa place, libérer sa créativité... Communauté d'appartenance qui n'existent plus: Langage Art-thérapie Neuro-psychologie (Pontt) Sur les sciences humaines Communauté des consciences etc...
  • Contact

Profil

  • Jaz
  • Orthophoniste à l'ancienne mais à l'écoute...

- L'avatar correspond à des dessins d'enfants tels qu'ils me voient. Il y a 30 ans, un jeune malentendant de 9 ans me dessinait avec des taches de rousseur (non non ce ne sont pas des larmes!)
  • Orthophoniste à l'ancienne mais à l'écoute... - L'avatar correspond à des dessins d'enfants tels qu'ils me voient. Il y a 30 ans, un jeune malentendant de 9 ans me dessinait avec des taches de rousseur (non non ce ne sont pas des larmes!)

Recherche