Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 20:13

 

sapinYannn-copie.jpgDe l'omnipotence infantile, l'objet du désir, tout tout de suite.


La rencontre d'un cadre avec ses règles.

 

Le cadre amorcé à la séance précédente se précise et grâce au briefing de sa mère avant de venir, va fonctionner.

 

A la maison, elle l'a chargé d'aller poser le linge de chacun dans sa chambre quand elle le repasse. En effet, dans son fonctionnement fusionnel, Yann ne différenciait pas son linge de celui de son ami de toujours dont il a partagé la chambre pour les quelques jours de classe de découverte (cirque, ferme...) et qui s'est plaint de son comportement fusionnel.

Tenir compte de l'autre, ce n'est pas que dans son intégrité physique, mais dans la différenciation de ce qui est à lui, et dans le respect de son espace.

C'est ainsi qu'elle a présenté ce nouveau cadre de nos rencontres, comme relevant d'un espace qui ne lui appartient pas, qui a ses propres règles. "Ce n'est pas chez toi, ici, c'est la maison de Jacqueline", rappelle-t-elle. Et cela le retient effectivement.

Hypothèses de travail 

C'est bien à la maison que ce travail autour de l'autonomisation va pouvoir s'automatiser.

La confrontation des points de vue en réunion de synthèse a permis de donner des pistes qui permettent à son entourage de se centrer sur des objectifs concrets.

Ainsi, Yann sait maintenant de façon explicite que quand on change de lieu, d'autres règles doivent être suivies, dans le monde où il est ici et maintenant avec nous, les acteurs qui partagent sa vie. Le lui répéter sans cesse, dans un cadre éducatif, ne laissait pas de trace à long terme. Cette séparation a été mise en scène dans le jeu du scéno test qui a pu laisser une trace en représentation à un niveau figuratif et participer à la structuration de son espace psychique.

Sur un plan concret, un rappel verbal est encore nécessaire pour réactualiser chaque cadre: les premières fois nous rappelons l'ordre dans lequel vont s'effectuer les activités, et très vite il le rappelle de lui-même, fier de s'en rappeler. Ce rappel passe par le langage, et, à ce niveau,  il lui faut encore un étayage pour tout ce qui procède d'un langage que je qualifierai de "référentiel", où il doit appeler le mot qui convient, et non se laisser aller à un langage impulsif, que je qualifierai d'"énonciatif", lié aux émotions de la situation où il se trouve. C'est une sorte de recadrage nécessaire qui structure les énoncés référentiels susceptibles de s'inscrire en mémoire à long terme et le comportement qui leur correspond en restreignant les débordements de sa gestuelle expressive qui accompagnent ses énoncé spontanés.

Les 2 séances suivantes

  Le plan a été suivi dès la première séance qui a suivi celle du docteur who. L'arrêt pour rappeler ce qu'on va faire, le choix d'une image à regarder (1-Langage) avant de passer à l'ordinateur (2-structuration mentale). Quand il y avait un changement, il était annoncé dès ce stade...

14/12/13

1) Nous allons mettre en place un nouveau jeu: le jeu du détective lorsque nous en serons à décrypter l'expression corporelle (mimique, gestes) pour avoir accès à ce que chacun va vouloir exprimer par des mots.

Yann choisit l'image N°7. Il s'agit d'explorer un scénario, ce qui revient, à son niveau de langage, à décrire la première image puis remplir les bulles de la seconde. Yann va-t-il repérer la situation et pouvoir faire parler les personnages? L'étayage est nécessaire dès la phase de dénomination/description.

- Dans un premier temps il concerne l'élément central, la télévision. Que font-ils? Combien sont-ils? Ce qui va donner :

" i regardent la télé - y en a cinq, plein de gens." Son regard plonge, indice d'une grande attention en lien avec une émotion. "deux garçons là; deux filles". On repère chacun par "" pour trouver le 5e.

- Pour introduire le deuxième temps, les paroles échangées qui impliquent de se mettre à leur place, en se guidant sur leur expression, je précise 'Regarde bien leur tête et dit ce qu'on voit'loupe.jpg. Je prends la loupe et la lui donne. Il la manipule en cherchant comment la placer, sa mère et moi nous le montrons sur nous, de même que nous prendrons les expressions qu'il doit repérer et finirons par réaliser nous-mêmes les échanges verbaux.

L'apprentissage de l'observation:

'Trouve ceux qui sont contents de regarder et qui rient. "I rient tous les deux". 'Il est où le 2e?' 'Maintenant, il faut les faire parler'. "Ah si, ils parlent. C'est lui qui parle". Qu'est-ce qu'ils disent?' Nous le mimerons à deux, sa mère et moi en lui montrant ce qui nous fait choisir nos paroles: 'regarde' (doigt tendu) et une réflexion le renvoyant à son expérience personnelle 'pourquoi tu rigoles?'. Il conclut "Ils regardent FR3".

2) Sur l'ordinateur, Yann accepte d'explorer TV Neurones, non la maison (qu'il fait chez lui et maîtrise parfaitement) mais un puzzle. Il est encore question de chercher... l'image qui va apparaître. J'interroge: 'J'sais pas ce que c'est, tu sais toi?' "J'suis pas sûr!" après quelques pièces, "c'est un paraké... 'non un flamand rose'. On sa trompé. C'est lui/ fla/rose". "Ah oui, j'ai fait une fois". On passe à la carte au trésor.

21/12/13

Changement de programme (il reprendra le premier aux séances suivantes)

Il vient avec son père qui va remettre en fonction le vieil ordinateur qui permet seul certains jeux... et le clavier tombé en panne.

Aussi lorsque Yann demande avant d'entrer "je peux?" Je lui explique le changement. 'Maman n'est pas là pour le livre et jouer au détective et l'ordinateur ne marche plus. Tu vas donc dessiner pendant qu'il le répare. Après seulement ou pourra aller sur l'ordi'

- Il va dans la pièce en passant devant et prend le tableau des pokemons ce que je refuse. Il s'installe devant la feuille avec le panier des boites de crayons de couleurs. Je précise, 'tu dessines quelque chose qui est dans ta tête' en rangeant le panneau. Il reste seul et réalise le sapin de Noël qui illustre l'article.

- Il va ensuite retrouver avec beaucoup de plaisir le logiciel mon premier corps humain super génial Corpshumain-copie.jpg(Nathan 1995 environ) avec Arthur Sanpau, qui va prendre le pas sur les autres jeux qui étaient au coeur de notre travail de structuration. Il le connaissait pour reconstituer le squelette, faire des compositions originales mais il s'agit de passer à la journée...

Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte, à droite les paramètre physiques: fatigue, faim, soif, rythme cardiaque, en dessous la figuration du temps d'une journée sur un paysage du lever du soleil à son coucher, et à gauche différentes activités qui permettent de gérer les paramètres physiques, pour l'essentiel boisson, sandwichs, fauteuil de repos, qui défilent de façon aléatoire parmi d'autres activités qui peuvent meubler une journée.

Lorsqu'il le découvre, il écoute attentivement les consignes mais il aura besoin d'étayage pour comprendre le fonctionnement et s'y entraîner.


DISCUSSION

Le titre  évoque la part importante du retard de développement psycho-affectif de Yann qui freinerait son adaptation sociale.

Les critères pour l'apprécier sont essentiellement d'ordre comportemental. La symétrie du sapin ci-dessus témoigne d'un équilibre certain. Mais ils reposent de fait sur l'observation de son comportement dans ses groupes d'appartenance et les réactions de ses camarades. Pourquoi n'a-t-il pas intégré ces règles alors qu'il est placé dans des institutions spécialisées depuis toujours et devrait ainsi avoir acquis, en même temps que les autres, les routines qui gèrent les relations à l'intérieur de ces groupes? On peut peut-être mettre ce "défaut" en relation avec les limites de son acquisition du langage qui n'a pu se faire également par l'usage, comme cela se passe habituellement.

Et pourtant Yann se présente comme un jeune plein de bonne volonté mais qui ne s'intègre pas vraiment dans les activités qu'on lui propose, faute peut-être

- de comprendre exactement ce qu'on attend de lui, en le lui faisant réaliser dans "son" langage

- de disposer d'un temps de concentration suffisant pour maintenir son attention et éviter qu'il ne disjoncte

Il serait donc encore en période d'apprentissage, et comme les enfants autistes ou TDH ont un AES pour les aider à suivre les activités de la classe, il aurait besoin d'un étayage personnalisé, au moins le temps d'installer, d'une autre façon que par une simple consigne verbale, la routine attendue.

Faut-il exiger qu'il se taise dès qu'il est en groupe alors qu'il a eu et a encore tant de mal à mettre en bouche des mots pour dire, autre chose que ce qui lui échappe en quelque sorte, d'un autre registre, là où il en est de son acquisition du langage?

Représentation spatiale, représentation figurée, pensée en image, ses difficultés à mettre en place sa parole dès qu'un schème dépasse 2-3 syllabes, témoignent de la difficulté de son cerveau à organiser une pensée en mots représentants d'images, sauf à énoncer des phrases toutes faites qui font illusion sur sa capacité à communiquer au-delà du registre affectif impliqué dans les situations duelles qu'il rencontre.

Sur un plan théorique, il nous renverrait ainsi à la dissociation automatico-volontaire du syndrome de Baillarger Jackson, analysée pour certains aphasiques au siècle dernier. Le principe même de notre travail est de s'appuyer sur ce qui fonctionne pour que l'évocation puisse s'appuyer sur des représentations, là où il peut s'en constituer.

Un langage qui nomme, objets puis actions. Mais ces dernières impliquent l'identification de signes à lire chez l'autre au niveau du corps, ce qui implique une décentration et l'appréhension d'un autre code sémiologique que verbal, ce qui se fait en principe, sans apprentissage spécifique, ce que nous tentons de faire, à partir des images, dans notre nouveau programme de travail auquel il s'est soumis sans trop de réticence.

La maîtrise de ce dernier logiciel de jeu met en jeu la capacité à tenir compte de plusieurs facteurs à la fois, et greffée sur la vie courante, ne peut que l'aider à développer sa capacité à s'autonomiser, à ne pas réagir impulsivement, à ne pas renoncer en cas de signal d'alarme mais accepter de repartir en restant celui qui mène le jeu de son parcours... A aller chercher sur l'écran ailleurs que là où s'est manifesté le signal, la solution à apporter sans se laisser distraire, bref à lier toutes ces opérations mentales pour la maîtrise des activités et ce qu'elles impliquent, pour ne citer que quelques unes de celles que le déroulement d'une journée implique.

Il va y réusssir de mieux en mieux dans les séances suivantes, parallèlement au travail sur le langage avec les images du livre (à suivre). 

Le travail s'effectue ainsi dans une double approche, sur la prise de conscicence de l'autre, de ses caractéristiques propres par ce qui n'est pas partagé dans le champ familial, et de ce qui passe par des codes spécifiques qu'il ne sait pas identifier comme tels, même s'il les manie parfois intuitivement associés à des énoncés situationnels stéréotypés. Pour l'un comme pour l'autre un travail sur les représentations des actions dans le temps ne peut que favoriser leur inscription en mémoire, condition de leur automatisation.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jaz - dans Handicap
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de J Zwobada Rosel
  • Le blog de J Zwobada Rosel
  • : sos lire écrire, mais aussi communiquer, s'exprimer enfin quand on se sent enfin "exister" au regard de l'autre, à sa place, libérer sa créativité... Communauté d'appartenance qui n'existent plus: Langage Art-thérapie Neuro-psychologie (Pontt) Sur les sciences humaines Communauté des consciences etc...
  • Contact

Profil

  • Jaz
  • Orthophoniste à l'ancienne mais à l'écoute...

- L'avatar correspond à des dessins d'enfants tels qu'ils me voient. Il y a 30 ans, un jeune malentendant de 9 ans me dessinait avec des taches de rousseur (non non ce ne sont pas des larmes!)
  • Orthophoniste à l'ancienne mais à l'écoute... - L'avatar correspond à des dessins d'enfants tels qu'ils me voient. Il y a 30 ans, un jeune malentendant de 9 ans me dessinait avec des taches de rousseur (non non ce ne sont pas des larmes!)

Recherche